Expédition de nuit au Piton de la Fournaise

  Bonjour à tous ! Aujourd’hui on se retrouve avec un petit article sur notre expédition au volcan du Piton de la Fournaise à La Réunion avec mon chéri et moi. Enfin, plus exactement : nous avons fait une randonnée direction le Piton de Bert d’où nous pouvions voir l’éruption volcanique qui durait depuis quelques semaines.

Piton de la Fournaise

eruption2017_35_600

Eruption volcanique de février 2017

  On décide avec mon chéri presque la veille, de se lancer dans une rando pour voir la coulée de lave qui se passait depuis un moment au volcan. Cette rando est dite de difficulté « moyenne » avec un faible dénivelé (quasiment plat). On voulait pas râter ça car c’était pour nous deux une première fois ! Et comme cela faisait quelques semaines que l’éruption avait commencé, ça sentait la fin. On s’était dit qu’il valait mieux y aller la nuit pour mieux voir et avoir aussi moins de monde là bas (car apparemment la journée c’est les bouchons….). Donc en ni une ni deux, on s’achète des lampes frontales, de quoi se désaltérer et puis manger.

  Le samedi soir, on part dans le sud, dans la famille de mon chéri, pour ne pas avoir à faire trop de route avant de commencer à marcher (on habite à Saint-Denis). Vers 1H-1h30 du matin, on part direction le volcan, on y arrive moins d’une heure et demie plus tard. La marche était censée (oui je dis « censée », vous verrez pourquoi plus tard…) durer 1h30 pour 6,7 km aller, pour arriver au point de vue de la coulée de lave. Vers 3H15, on décide donc de partir avec un magnifique ciel étoilé et de se lancer dans cette randonnée, comme ça on arriverait à l’heure pour voir le lever du soleil sur le volcan et on aurait aussi le temps de prendre de jolies photos de l’éruption.

  A l’aller, ça se passe bien, mais après une 1h30 de marche, on trouve le temps long parce qu’on était toujours pas arrivé. On s’est dit que c’était pas grave, on avait encore le temps avant le lever du soleil.

dsc_4058

  Donc on continue à marcher, environ une demi-heure plus tard on arrive à une intersection. Le balisage nous dit de continuer sur la droite, mais on trouve ça bizarre sachant que l’éruption était sur notre gauche. Puis, on voit des personnes descendre d’une sorte de point de vue, on s’est dit « allons-y », et on nous a même conseillé d’y aller. On monte alors sur le point de vue (Piton de Bert). Déjà une fois arrivés, je trébuche et tombe, mais ça va, rien de mal. On regarde alors la vue, on voit au loin la coulée de lave mais rien d’impressionnant on était même un peu déçu. On ne prend pas de photo parce ce qu’on se dit qu’on verra sûrement mieux en bas et d’un peu plus près. On redescend donc et on se décide de suivre le balisage (mais dont la direction nous paraissait louche). Et au bout de 5 bonnes minutes, rien, donc on fait demi-tour, et à force on voyait le soleil qui commençait à se lever… On retourne donc à l’intersection et on se dirige plutôt sur la gauche (qui nous paraissait plus logique à la base), mais qui n’avait plus le balisage du départ. Je retombe une deuxième fois… Et oui pas facile de marcher la nuit, quand il y a des cailloux partout et quand, à force, on est fatigué (surtout les jambes). Donc on continue, mais on décide de s’arrêter parce que là on savait qu’on aurait pas mieux niveau vue, et que si on voulait vraiment voir mieux la lave, c’était dans l’enclos (interdit) qu’il fallait aller. Le jour, en plus, commençait vraiment à apparaître. Mais la lave ne se voyait quasiment plus, on était encore plus déçu. Donc on avait marché pas 1H30 mais bien 2H30 pour pas grand chose en fait. Mais bon, le magnifique lever de soleil m’a réconforté ! Le soleil qui donne sur le volcan et la végétation autour de nous, comment vous dire : wouahou !!! J’étais émerveillée ! Donc on se pose, on prend plein de photos, on prend le petit déjeuner en face de ce fabuleux lever de soleil. J’espère que les photos que nous avons prises vous refléterons bien ce qu’on avait devant les yeux !

Début du lever de soleil

Mini coulée de lave

Le soleil pointe le bout de son nez

  Une heure après, vers 6h30 du matin, on se décide de retourner à la plaine des Sables, notre point de départ. On prend quand même notre temps, parce qu’on était assez fatigué (surtout moi, après une nuit blanche et 2H30 de marche, je ne vous dis pas…), et qu’on était pas pressé. Du coup, on redécouvre une autre marche, la nuit on ne s’imaginait pas du tout le paysage ainsi, ça fait tout drôle ^^ On arrive au parking Foc Foc de la plaine des Sables vers 8H45-9h et ça fait du bien je peux vous dire ahah. Et on reprend alors la route direction Saint-Denis. Deux jours après, l’éruption était finie, donc nous avions bien fait d’y aller durant la nuit du samedi au dimanche.

Sur le chemin du retour

img_20170226_082737

img_20170226_082909

Une petite conclusion, pour la route ^^ : 

  Malgré une déception niveau coulée de lave (et quelques chutes pour moi ^^), on a quand même été émerveillé par ce magnifique lever du soleil et paysage qui nous entourait ! Ça vaut quand même le coup de marcher 2h-2H30 aller (et surtout la nuit, c’est assez chouette et ça change). La rando est assez facile et simple, il suffit de suivre le balisage (bon sauf à la fameuse intersection xD) et on tombe assez facilement sur le piton de Bert.

  J’espère que ce petit récit et ces photos sur notre expédition vers le volcan vous aura plu et vous aura envie d’y aller !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s